cocktail atomique

(Publié le 11 juin 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)
Evaluer cet article

yin-et-yang

COCKTAIL  ATOMIQUE

Un soir de lune noire

Où l’ombre devint  une écritoire

Quelques pieds  s’envoient en l’air

Histoire de refaire l’univers

Sur une rame, un exutoire

Tel, l’apocryphe  exclamant  son  désespoir             

 

Happée par un  néant sans limite

La fureur des démons comme une élite

Grave ma détention dans le quartier chimérique

D’un alphabet numérique

 

Happée par un  ciel en furie

Les anges sont en sursis

De leur piédestal, à la cime d’une étoile

Ils esquivent la détresse intersidérale

 

Happée par la lourdeur des ans

Les poètes n’ont plus vingt ans

Et si le destin les anoblie

C’est pour en récolter le fruit

Happée par l’amour décimé

 Par je ne sais quelle  divinité, quelle ardeur propulsée

La scarification du cœur  vociférant  de rancœur

Autant que les splendeurs éphémères

Ne durent que l’espace d’un instant primaire.



cocktail atomique

(Publié le 11 juin 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)
Evaluer cet article

yin-et-yang

COCKTAIL  ATOMIQUE

Un soir de lune noire

Où l’ombre devint  une écritoire

Quelques pieds  s’envoient en l’air

Histoire de refaire l’univers

Sur une rame, un exutoire

Tel, l’apocryphe  exclamant  son  désespoir             

 

Happée par un  néant sans limite

La fureur des démons comme une élite

Grave ma détention dans le quartier chimérique

D’un alphabet numérique

 

Happée par un  ciel en furie

Les anges sont en sursis

De leur piédestal, à la cime d’une étoile

Ils esquivent la détresse intersidérale

 

Happée par la lourdeur des ans

Les poètes n’ont plus vingt ans

Et si le destin les anoblie

C’est pour en récolter le fruit

Happée par l’amour décimé

 Par je ne sais quelle  divinité, quelle ardeur propulsée

La scarification du cœur  vociférant  de rancœur

Autant que les splendeurs éphémères

Ne durent que l’espace d’un instant primaire.



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/