Chênes mystérieux

(Publié le 11 septembre 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Chênes mystérieux, forêt de la Grésigne,
Qui remplissez le gouffre et la crête des monts,
J' ai vu vos clairs rameaux sous la brise bénigne
Balancer doucement le ciel et ses rayons.



Ah ! Dans le sombre hiver, pendant les nuits d' orage,
Lorsqu' à votre unisson lamentent les corbeaux,
Lorsque passe l' éclair sur votre fier visage,
Chênes que vous devez être encore plus beaux !
 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/