Charles Gill, histoire et biographie de Gill

(Mis à jour le: 20 juin 2016)
Charles Gill, histoire et biographie de Gill
Evaluer cet article

Charles Gill

Charles Gill, de son nom complet Charles Ignace Adélard Gill né le 21 octobre 1871 est un poète, peintre et professeur canadien.
Son père est le député et juge Charles-Ignace Gill et lson grandèpère est l’homme d’affaires Louis-Adélard Senécal.

Élève indiscipliné, Gill étudie à Montréal tour à tour le collège Sainte-Marie de Montréal, le séminaire de Nicolet et le collège Saint-Laurent. C’est à Nicolet qu’il s’initie à la peinture avec l’abbé Thomas Maurault puis il poursuit des cours privés chez Adrien Leblond de Brumath en 1888.

Durant l’été de cette année, le peintre américain Georges de Forest a découvert son talent, et l’a envoyé étudier à l’Association des beaux-arts de Montréal avec William Brymner.

Charles Gill

Charles Gill

Toujours sous la guidance de Georges de Fores, le jeune peintre entreprend en 1889, à l’âge de 18 ans, un long séjour à Paris. Il s’inscrit alors, en octobre 1890 à l’École des beaux-arts de Paris où il a débuté sa carrière sous les soins du peintre Jean-Léon Gérôme. Il fréquente les milieux littéraires de Montmartre et du Quartier latin pendant deux ans et devient ami avec Alphonse Allais et Paul Verlaine.

Revenu dans son pays en 1892, Gill réalise une grande toile, La Visitation, destinée à la décoration de la chapelle du Sacré-Coeur de l’église Notre-Dame de Montréal. Son retour définitif au pays était en 1894 pour occuper le poste de professeur de dessin à l’École normale Jacques-Cartier. Il enseigne également au Monument national et à l’École des arts et métiers.

Charles Gill a participé à la fondation de l’École littéraire de Montréal en 1895, avec Louvigny de Montigny. En 1902, il se marie avec la journaliste canadienne Gaëtane de Montreuil de son vrai nom Géorgina Bélanger, avec laquelle il a un fils nommé Roger-Charles.

Charles Gill

Charles Gill

En parallèle avec sa carrière de peintre et de professeur d’art, il a commencé à partir de 1912 à publier des nouvelles, des poèmes, des critiques d’art et des chroniques dans différents journaux de l’époque : Le Canada, La Presse, le Terroir, Débats, Le Nationaliste. Il meurt à l’hôpital Notre-Dame de Montréal le 16 octobre 1918., victime de l’épidémie de grippe espagnole.

Travaux de Charles Gill

Charles Gill est l’auteur de plus de cinquante portraits, cinquante-huit poèmes, quatre-vingt-quinze récits en prose, treize pièces épiques et deux cent soixante-sept lettres à Louis-Joseph Doucet. Il a été fortement influencé par des poètes français comme Charles Baudelaire et Paul Verlaine.
Parmi ses œuvres, on cite :

  • Problème d’échecs
  • Le Portrait de madame Charles Gill
  • le Cap Éternité
  • Crépuscule à Chambly
  • Ormes au ciel rose
  • Postérité

En 1919, la bibliothèque Saint-Sulpice de Montréal organise une importante exposition de ses œuvres. Sa sœur, Marie Gill, publie, en 1919, son recueil intitulé Cap Éternité et Les étoiles filantes. Le Musée du Québec possède quelques-unes de ses œuvres.
Les études littéraires sur Charles Gill ont principalement été suscitées par Réginald Hamel. Jean-François Casabonne a interprété son rôle dans le film Nelligan.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/