Chaque jour qui passe

(Publié le 28 septembre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Chaque jour qui passe

Est comme une tasse

De thé qui se vide

Et que la nuit remplit

Jusqu'au petit matin

 

 

Les premières gorgées

Bues dès potron-minet

Sont chaudes comme le pain

A sa sortie du four

 

Le breuvage tiédit

Quand arrive midi

Puis il refroidit

Jusqu'à la goutte ultime

Qu'on déglutit le soir

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Chaque jour qui passe

(Publié le 28 septembre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Chaque jour qui passe

Est comme une tasse

De thé qui se vide

Et que la nuit remplit

Jusqu'au petit matin

 

 

Les premières gorgées

Bues dès potron-minet

Sont chaudes comme le pain

A sa sortie du four

 

Le breuvage tiédit

Quand arrive midi

Puis il refroidit

Jusqu'à la goutte ultime

Qu'on déglutit le soir

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/