Poète Pierre François Lacenaire

pierre-francois-lacenaire
0

Le poète Pierre François Lacenaire est né le 20 décembre 1803 dans la ville de Lyon. Accusé d’assassinat, d’escroquerie et de divers actes criminels, il est mis à mort à la guillotine le 9 janvier 1836 dans la capitale française. Considéré comme un ennemi public et de la politique, il parvient à publier ses œuvres et ses chansons. Lire la suite...

En expirant, le cygne chante encor, Ah laissez-moi chanter mon chant de mort !… Ah laissez-moi chanter, moi qui sans agonie Vais vous quitter dans peu d'instants, Qui ne regrette de la vie Que quelques jours de mon printemps Et quelques baisers d'une amie Qui m'ont charmé jusqu'à vingt ans !…

C'est à vous qu'ici je dédie Ces vers, enfants de mon loisir. Déjà ma bouteille est finie Et ma raison va revenir. Ne craignez pas que la sagesse Change votre image à mes yeux ; Je n'ai pas besoin de l'ivresse Pour vous voir bon et vertueux.

Je suis un voleur, un filou, Un scélérat, je le confesse, Mais quand j'ai fait quelque bassesse, Hélas, je n'avais pas le sou ! La faim rend un homme excusable, Un pauvre de grand appétit Peut bien être tenté du diable, Mais pour me voler mon esprit, Êtes-vous donc si misérable ?

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/