Epîtres

Epîtres / Poésies André Chénier

De Pange, ami chéri, jeune homme heureux et sage,
Parle, de ce matin dis-moi quel est l’ouvrage ?
Du vertueux bonheur montres-tu les chemins
A ce frère naissant dont j’ai vu que tes mains
Aiment à cultiver la charmante espérance ?
Ou bien vas-tu cherchant dans l’ombre et le silence,
Seul, quel encens le Gange aux flots religieux
Vit les premiers humains brûler aux pieds des dieux ?
Ou comment dans sa route, avec force tracée,
Descartes n’a point su contenir sa pensée ?
Lire la suite...

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/