Citations Blaise Cendrars

Blaise Cendrars
0

Écrivain français d’origine suisse, Blaise Cendrars de son vrai nom Frédéric Louis Sauser, est né le 1er septembre 1887 à La Chaux-de-Fonds, dans le Neuchâtel en Suisse. Il est décédé le 21 janvier 1961 à Paris.

Études et débuts dans la littérature

Frédéric Louis Sauser est issu d’une famille bourgeoise bernoise, mais francophone. Son père était un homme d’affaires qui a donné une vie remplie de déplacements à sa famille. Lorsque Freddy fut envoyé en pension en Allemagne, il a fugué. Ses parents l’inscrivirent alors à l’École de commerce de Neuchâtel un peu contre son gré puisque ces études ne lui plaisaient pas. Il eut alors des résultats peu brillants et en 1904, il fut envoyé en apprentissage à Saint-Pétersbourg. Il travailla chez un horloger suisse jusqu’en 1907 et avait l’habitude de côtoyer la Bibliothèque Impériale. Très vite devenu un habitué, il y rencontra un certain R. R. qui l’encouragea à écrire. C’est ainsi qu’il commença à coucher sur papier ses pensées et ses lectures.

Il retourne en Suisse en 1907 et entame des études de médecine à l’Université de Berne. L’histoire raconte alors que c’est durant cette formation qu’il aurait rencontré Adolf Wölfli qui était interné à l’asile de la Waldau. Souffrant de schizophrénie et de nature violent, cet homme était connu pour ses grands talents de dessinateur. Cendrars se serait alors inspiré de lui pour écrire Moravagine, le « grand fauve humain ». Le roman a été publié chez Grasset en 1926 soit près de dix ans après qu’il l’ait commencé.

Lire la suite...

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/