Blague administration

Le directeur d’une société, qui commence à se faire vieux, décide de trouver un remplaçant.
Après quelques semaines de recherches, il finit par trouver un jeune gars d’une trentaine d’années motivé, qui est prêt à prendre la place dès qu’elle se libèrera.
L’ancien directeur convoque son futur remplaçant dans son bureau pour lui expliquer les principes de son entreprise. A la fin de l’entretien, il donne au jeune homme trois enveloppes numérotées avant de s’en aller vers le sud de la France où il prend sa retraite.
Le jeune homme interloqué lui demande:
– Pourquoi ces trois enveloppes?
– Eh bien, lorsque tu rencontreras un problème, un déficit, ouvre l’enveloppe numéro 1. Si après tu rencontres un autre problème et que l’entreprise va mal, ouvre l’enveloppe numéro 2. Et si tu rencontres encore un problème, ouvre l’enveloppe numéro 3.

Lire la suite...

Le Juge :
– Accusé ce n’est pas la première fois que vous venez à la court !
L’accusé :
– Monsieur le juge est très aimable de se souvenir de moi !
Une blague sur l’administration
C’est Pierre qui arrive à la mairie et qui dit:
– Bonjour, je viens déclarer la naissance de mon fils. Il est né hier …
– Oui, quel prénom ? lui demande le fonctionnaire d’état civil.
– David.
Il note Bertrand et Pierre demande:
– Combien je vous dois?
– Mais monsieur, il n’y a rien à payer
– C’est super… à ce prix-là, j’vais pouvoir déclarer les trois autres aussi !
Une blague sur l’administration
A la poste, un monsieur dont la main est dans le plâtre s’approche d’une dame qui fait la queue au guichet :
– Pardon, Madame, voudriez-vous m’écrire l’adresse sur cette carte postale ? La dame s’exécute de bonne grâce, acceptant même d’ajouter quelques mots et de signer pour lui.
– Voilà ! dit-elle, puis-je faire autre chose pour vous ?
– Oui, répond le monsieur, pourriez-vous ajouter en post-scriptum prière d’excuser l’écriture.
Une blague sur l’administration
– Tu connais, demande un chef d’entreprise à un ami, la différence entre ma nouvelle secrétaire et l’administration des impôts ?
– Non.
– L’administration des impôts vous suce jusqu’à l’os.
Une blague sur l’administration
Un garçon de café a été sacré champion du monde des presseurs de
citrons. Un jour où il en a pressé un jusqu’à la dernière goutte, un client lui
dit :
– Je vous parie 500 euros que je fais mieux que vous.
– Pari tenu !
L’homme saisit l’écorce du citron entre le pouce et l’index et, sous les
applaudissements de l’assistance, il en tire encore un demi-verre de jus.
– Ça alors, fait le garçon, éberlué, vous êtes sans doute un confrère ?
– Moi, pas du tout : je suis percepteur !
Une blague sur l’administration
– Moi, confie un monsieur à un consommateur qui prend un verre à côté de lui, dans un bar, je ne crois que la moitié de ce qu’on me dit.
– Vraiment ! Et quelle est votre profession ?
– Psychanalyste.
– Ah ! Eh bien, moi, c’est tout le contraire : je crois toujours le double de ce qu’on me raconte.
– Quelle est donc votre profession ?
– Inspecteur des impôts
Une blague sur l’administration

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/