Britannicus ACTE III Scène IX

(Publié le 16 avril 2012) (Mis à jour le: 25 janvier 2016)

Britannicus ACTE III Scène IX

Néron, Burrhus

Burrhus

Que vois-je ? O ciel !

Néron, sans voir Burrhus.

Ainsi leurs feux sont redoublés.

Je reconnais la main qui les a rassemblés.

Agrippine ne s’est présentée à ma vue,

Ne s’est dans ses discours si longtemps étendue,

Que pour faire jouer ce ressort odieux.

Qu’on sache si ma mère est encore en ces lieux.

Burrhus, dans ce palais je veux qu’on la retienne,

Et qu’au lieu de sa garde on lui donne la mienne.

Burrhus

Quoi, Seigneur ? sans l’ouïr ? Une mère ?

Néron

Arrêtez.

J’ignore quel projet, Burrhus, vous méditez,

Mais depuis quelques jours tout ce que je désire

Trouve en vous un censeur prêt à me contredire.

Répondez-m’en, vous dis-je; ou sur votre refus

D’autres me répondront et d’elle et de Burrhus.

La pièce de Théâtre Britannicus par Jean Racine.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/