Blaise Pascal, histoire et biographie de Pascal

(Publié le 20 juillet 2016) (Mis à jour le: 15 novembre 2017)

Blaise Pascal est un homme de sciences du XVIIe siècle connu pour ses inventions, ses connaissances en mathématiques et en physique, mais aussi pour ses écrits moralistes. Il est né à Clermont-Ferrand le 19 juin 1623 et est décédé à Paris le 19 août 1662. Ses inventions et ses théories scientifiques sont utilisées jusqu’à présent.

Son enfance

Les parents de Blaise Pascal sont Etienne Pascal et Antoinette Begon, décédée alors que Blaise n’a que trois ans. Très jeune, son père décèle chez lui de grandes aptitudes en mathématiques et en sciences. Lorsque Blaise a onze ans, il parvient à compléter le Ier livre d’Euclide sur les calculs de la somme des angles d’un triangle. Il s’agit de la 32e proposition de l’ouvrage appelé le Traité des sons.

Il voue aussi une passion pour la géométrie, notamment pour les travaux de Desargues. Ces derniers lui permettront de réaliser l’Essai dur les coniques dans lequel il explique notamment le fameux théorème de Pascal. En même temps, il étudie le latin et le grec sur l’initiative de son père.

blaise-pascal

Les citations de Blaise Pascal

Ses inventions

Sa première invention est réalisée lorsqu’il a 18 ans, en 1641. Lorsque son père est promu au poste de commissaire délégué pour l’impôt et la levée des tailles, Blaise lui confectionne la première machine à calculer appelée Pascaline. Elle permet de réaliser des additions et des soustractions. La machine est conçue en quelques exemplaires, toutefois, à cause de son prix élevé, il ne trouve pas le succès escompté. Lus tard, Blaise l’améliorera et en concevra une vingtaine d’exemplaires.

Blaise utilise aussi ses connaissances en mathématiques et en physique pour concevoir les moyens de transport utilisés à l’époque. Ils sont appelés vinaigrette et haquet. La vinaigrette est aussi appelée brouette de louage et est utilisée pour transporter l’homme en étant tiré par un homme. Quant au haquet, il est surtout sollicité pour transporter des marchandises.

Ses théorèmes concernant les mathématiques sont nombreux. En 1650, il met au point le calcul infinitésimal, les suites de nombres entiers et le raisonnement par récurrence. Ses travaux imitent en certains points ceux de François Viète, mais sont différents de ceux de Descartes. Dans la même branche arithmétique, il invente le tableau des coefficients du binôme et le triangle arithmétique.

Il sera aussi l’inventeur de la pression atmosphérique, le principe de la pression hydraulique et la seringue. Pour rendre hommage à ses recherches, son nom a été donné à la loi Pascal sur l’hydrostatique, à un langage de programmation, au triangle de Pascal ou encore au pari de Pascal.

blaise-pascal

Ses écrits

Blaise Pascal est auteur de plusieurs ouvrages écrits sous différents thèmes. Dans les Pensées, il rédige son testament sous le signe de la foi qu’il retrouve suite à un miracle survenu sur sa jeune nièce. Effectivement, cette dernière guérit miraculeusement d’une fistule que les médecins jugent incurable. L’ouvrage n’est publié que deux siècles suivants.

Sans doute en même temps, il écrit également un ouvrage théologique intitulé à l’origine Apologie de la religion chrétienne. L’ouvrage étant resté inachevé, de multiples feuilles de papier sont retrouvées dans sa chambre après son décès. Ils sont regroupés dans un ouvrage renommé Pensées de M. Pascal sur la religion et sur quelques autres sujets.

Grâce à l’éducation que lui offrent son père et sa gouvernante, Pascal et ses deux sœurs sont des pratiquants fervents de la religion. Toutefois, Pascal vit quelques années, ce qu’il appelle une période mondaine entre 1648 et 1654. Cette période lui sert pour réaliser plusieurs expériences. Il revient à la religion à partir de 1955 en intégrant les couvents de Port-Royal. Il rédige en même temps Les Provinciales.

Sa fin de vie

Blaise Pascal décède le 19 août 1922 suite à de graves problèmes de santé. Ses souffrances s’amplifient à partir de 1659. Il commence à rechercher l’aide des médecins, toutefois, ces derniers lui conseillent de rester au lit. Deux jours avant sa mort, il reçoit l’extrême onction. D’après l’autopsie réalisée sur son corps, on décèle des problèmes dans son estomac et au niveau de son abdomen.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/