Abraham Lincoln, histoire et biographie de Lincoln

(Mis à jour le: 26 juillet 2016)
Abraham Lincoln, histoire et biographie de Lincoln
3.5 (70%) 2 votes

Abraham Lincoln est une personnalité connue pour avoir été le seizième président des États-Unis d’Amérique pendant la première moitié des années 1860. Il est élu par deux fois à ce même titre, mais ne termine pas le second mandat à cause de son assassinat. Il est né le 12 février 1809 dans le Kentucky et est décédé le 15 avril 1865 dans la ville de Washington.

Sa jeunesse

Abraham Lincoln descend de plusieurs générations de Lincoln dont la première vient d’Angleterre pour migrer vers les Etats-Unis en 1637. Son père s’appelle Thomas Lincoln et fut tué vers la fin de l’année 1780 par les Indiens. Lui-même est d’abord charpentier illettré avant de devenir un riche fermier. Sa mère s’appelle Nancy Hanks. Elle est croyante et fait découvrir à ses trois enfants, dont Abraham, quelques passages de la Bible. Le frère d’Abraham, Thomas, décède en bas âge.

La famille vit dans une cabane construite sur un domaine de 140 hectares dans le Comté de Hardin. La famille vit dans la pauvreté, toutefois Abraham et sa sœur peuvent fréquenter l’école de Cumberland road. La mère de famille meurt lorsque le garçon a neuf ans. Le père se remarie l’année suivante avec Sarah « Sally » Bush Johnston. Abraham vit dès lors, dans une famille recomposée avec deux demi-sœurs et un demi-frère. Tous s’entendent bien et Abraham devient très proche de sa belle-mère. Encouragée par cette dernière, il se met à composer des vers, à écrire des lettres. Il se passionne pour la littérature et pour la lecture. Il lit la Bible ainsi que plusieurs récits célèbres dont celui de Daniel Defoe, Robinson Crusoé.

abraham-lincoln

Les citations d’Abraham Lincoln

Premier pas dans le milieu professionnel

Abraham intègre pour la première fois le milieu professionnel à l’âge de 17 ans. Il travaille d’abord dans un ferry reliant la ville d’Anderson et l’Ohio. Deux ans plus tard, il accepte de faire partie d’un équipage de bateau en partance pour la Nouvelle-Orléans pour un voyage de trois mois. Après son retour, le père de famille décide d’emmener la famille dans l’Illinois pour travailler la terre et vivre de l’agriculture.

En 1831, avec l’aide de son demi-frère et d’un voisin, il entreprend un voyage de convoi de produits agricoles vers la nouvelle-Orléans. Il fera des escales dans plusieurs villes dont New Salem où il essaye plusieurs métier tels que postier, magasinier ou encore surveillant. L’année suivante, il aspire à une place à l’Assemblée de l’État et fait part de sa candidature en représentant le parti whig. Il n’est élu qu’à la seconde élection, mais sera réélu à plusieurs reprises. Les années suivantes, il entreprend des études en mathématiques et en grammaire avant de se convertir au droit pour devenir avocat. Il obtient son diplôme en tant que tel en 1836.

Sa carrière politique

Après voir été réélu par quatre fois en tant que représentant au près de la chambre de l’Illinois, Abraham Lincoln intègre la Chambre des représentants des États-Unis ente 1846 et 1847. Alors que les débats s’axent sur la guerre contre le Mexique, il est jugé comme antipatriote pour avoir voté plusieurs fois pour l’attaque du Mexique par les troupes américaines. Il décide de ne plus proposer sa candidature à la Chambre et est remplacé par Jefferson Davis. Ce dernier deviendra le président des États confédérés d’Amérique.

Il retourne à sa carrière de juriste et entreprend une réputation brillante et célèbre dans le métier. Pendant son parcours au barreau, il traite plusieurs affaires importantes de l’époque dont celle concernant Duff Armstrong.

En même temps que sa carrière d’avocat, Abraham se fait une place au niveau du Congrès des États-Unis. Il clame des aspirations contre l’esclavagisme et mène plusieurs compagnes contre ce type d’activité. En 1854, Lincoln parvient à faire organiser un référendum concernant le sujet par le biais du sénateur démocrate Stephen A. Douglas. Il se fera connaître du grand public à partir du discours qu’il prononce en 1854 et traitant des grands débats gouvernementaux sur l’esclavage.

abraham-lincoln

La présidence

Abraham Lincoln obtient son premier mandat en tant que président des États-Unis le 6 novembre 1860 en représentant les Républicains. Il devient le seizième président du pays à partir de ses 39.9% de voix, en devançant Stephen A. Douglas et John C. Breckinridge. Par mécontentement, sept États demandent la sécession avant même que l’investiture du nouveau président n’ait lieu. Les États confédérés d’Amérique naissent le 4 février 1861 sur l’initiative de Douglas. Il s’agit des États du Mississipi, de la Floride, de l’Alabama, de la Géorgie, de la Louisiane et du Texas. D’autres États se lègueront contre le gouvernement Lincoln, mais décident de rester dans l’Union.

Le 23 février 1861, une première tentative d’assassinat contre le président est décelée à Baltimore et l’investiture a lieu le 4 mars.

Ce premier mandat est marqué par la Guerre de Sécession perpétrée par les États confédérés qui débute dès le 12 avril, soit quelques semaines après son investiture. Il réalise également la proclamation d’émancipation des esclaves. Il intègre par ce document plusieurs États à l’union, notamment la Virginie-Occidentale. Abraham Lincoln termine un premier mandat en ayant les États confédérés à dos.

Il est réélu le 8 novembre 1864 avec 56% des votes.

Le second mandat

Pour commencer son second mandat, Lincoln veut instaurer l’unification des États-Unis en réintégrant les États confédérés dans l’Union. Il demande la fin de la Guerre de Sécession le 3 février 1865, mais ne l’obtient que le 9 avril. Le 4 mars a lieu son investiture.

La fin prématurée de sa vie

L’assassinat d’Abraham Lincoln a lieu dans la soirée du 14 avril 1865 au théâtre Ford, dans la ville de Washington. Son assassin est John Wikes Booth, un sudiste qui lui tire à bout portant une balle derrière la nuque. La balle atteint le cerveau et Lincoln meurt le lendemain matin, le 15 avril.

Son corps est d’abord inhumé dans 16 endroits différents après avoir été déplacé à cause des risques de profanation. Il est finalement déposé à Springfield, dans une crypte construite en 1901 et renforcée.

Sa vie privée

Abraham Lincoln se marie avec Mary Todd le 4 novembre 1842. Tous deux auront quatre enfants dont trois qui ne parviendront pas à l’âge adulte. Le seul de leurs enfants qui ait survécu est Robert Todd Lincoln, né le 1 et août 1843 et mort le 24 décembre 1985.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/