Un fermier était au comble du désespoir. Son coq vieillissant ne

(Publié le 6 août 2016) (Mis à jour le: 8 août 2016)
Un fermier était au comble du désespoir. Son coq vieillissant ne pouvait faire son “devoir” après des nombreuses poules de sa ferme. Il se résigna à aller en ville pour faire l’acquisition d’un jeune coq. Après plusieurs heures de recherche, il tomba sur quelqu’un qui lui vendit un coq en lui promettant que ce serait le coq le plus performant qui n’ait jamais existé. Sceptique, le fermier l’acheta tout de même car il n’avait rien à perdre… De retour à la ferme, le fermier lâcha ce coq fringant parmi les poules… Et pour être fringant, il était fringant ce coq ! Non seulement il passa les poules une après les autres, mais il entrepris aussitôt de faire la même chose à la dizaine de vaches, aux chevaux, aux cochons et même au chat de la maison ! Et soudain …. Le coq s’effondra sur le sol, raide comme un piquet… Le fermier couru vers le pauvre animal :
– Oh mon Dieu !!! Tu aurais du y aller plus lentement et n’en prendre que quelques
-unes unes a la fois… Mais non, tu as voulu les avoir toutes d’un coup… Soudain, le fermier s’aperçut qu’un vautour commençait à tourner en cercles au
-dessus d’eux :
– Crévinnomdédiou !!!! Je vais te lui mettre un coup de chevrotines à celui
-là ! Et au moment où le fermier se lève pour aller chercher son fusil, le coq ouvre un oeil et fait :
– Bouge pas ! Laisse
-le venir… Celui
-là aussi, je vais m’le faire…
Une blague sur les animaux




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/