Wolfgang Amadeus Mozart, Histoire et Biographie de Mozart

(Publié le 18 mai 2012) (Mis à jour le: 12 janvier 2016)

Wolfgang Amadeus Mozart

Wolfgang Amadeus Mozart est né sous le nom de Joannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart le 2è janvier 1756 à Salzbourg, une principauté du Saint-Empire romain germanique, et est mort le 5 décembre 1791 à Vienne.

C’est l’un des plus célèbres compositeurs à travers les temps avec 626 œuvres musicales en 35 ans de vie seulement.

Mozart est reconnu surtout pour son rôle à rendre du concerto, et la symphonie, l’une des principales formes de la musique classique.

Wolfgang Amadeus Mozart

Wolfgang Amadeus Mozart

Vie de Wolfgang Amadeus Mozart

Mozart est le 7ème enfant du compositeur et grand pédagogue, Léopold Mozart qui était un vice-maître de chapelle à la cour du prince-archevêque de Salzbourg, et d’Anna Maria Pertl.

Né dans une famille musicale, Mozart, à 3 ans déjà commence à jouer avec le clavecin de sa sœur. Ses compétences en musique se sont très rapidement affichées grâce à une mémoire musicale incroyable pour un enfant de son âge ainsi qu’une oreille absolue.

Son père décide alors de lui apprendre la musique. A 5 ans, le jeune garçon était capable de jouer des menuets.

Léopold, conscient du talent prodigieux de son fils, il le présente à la cour de Vienne en 1762. Le jeune enfant émerveille la cour !

Son père décide de l’emmener avec sa sœur dans une tournée dans les capitales européennes.

Durant 8 ans, entre 1763 et 1771, Mozart a eu la chance, lors de sa tournée avec son père de découvrir plusieurs pays européennes notamment l’Allemagne, la Belgique, la France, les Pays-bas, l’Angleterre et l’Italie.

Il a également rencontré plusieurs grands musiciens de l’époque à l’instar de Johann Schobert et Jean-Chrétien Bach, le fils de Jean-Sébastien Bach. Ces rencontres et ces voyages ont approfondi les connaissances du jeune garçon en musique ce qui l’a permis de composer ses premiers opéras à l’âge de 11 ans seulement.

Mozart

Mozart

Après leur retour à Salzbourg en 1771, le prince-archevêque Schrattenbach, meurt laissant comme successeur, le comte Colloredo. Ce dernier montra moins de fierté vis-à-vis du jeune prodige et lui cause plusieurs obstacles et contraintes.

Supportant mal les exigences de Colloredo, il voit sa relation avec son employeur se dégrader petit à petit. A cette époque, il fait la connaissance de Joseph Haydn à Vienne et compose plusieurs opéras du style léger et se penche sur le style de l’opéra italien.

A l’âge de 20 ans, Mozart décide de quitter sa ville natale, mais le prince-archevêque lui impose de démissionner de son poste. Il part avec sa mère à la recherche d’un nouvel employeur. Il part de Munich à Augsbourg et à Mannheim où il tombe amoureux de la cantatrice Aloysia Weber.

Son père lui ordonne cependant de se concentrer sur sa carrière avant de penser aux petites amourettes.

Il part vers Paris dans une tentative de trouver un boulot, mais en vain. En 1779, sa mère tombe très malade et meurt. Cet évènement marque le jeune Mozart énormément qui décide enfin de retourner à sa ville natale où il reprend son ancien poste.

Dans la période 1780 à 1781, il compose le célèbre opéra Idoménée. Joué à Munich, l’opéra fait un énorme succès. Ne pouvant plus supporter les humiliations du prince-archevêque, Mozart décide de démissionner et partir s’installer à Vienne comme étant compositeur indépendant.

Un première commande lui a été envoyé par l’empereur Joseph II, il lui compose l’opérette en allemand L’Enlèvement au sérail.

Enfin libre, Mozart réussit à réaliser ses plus beaux succès, vivant à Vienne, la capitale de la musique de l’époque.

Il commence cependant à cette époque à avoir la santé fragile, il a eu plusieurs crises très violentes. En 1782, il épouse Constance Weber, contre la volonté de son père.

Il entame la composition de Grande Messe en ut mineur en 1783 ainsi  qu’une série de quatuors. Un an après, il entre dans lafranc-maçonnerie, d’où il a eu l’idée de composer l’opéra dramatique Ode funèbre  K. 477.

Il compose ensuite l’opéra Don Giovanni. Après la mort de son père en 1787, sa musique prend un ton plus grave et plus triste où il y met ses réflexions sur la mort. Don Giovanni a eu un succès énorme à Prague. Il était très souffrant, mais cela n’a jamais affecté sa capacité de compositeur. Il réalise la composition de nombreux concertos, symphonies, et opéras.

Lorsque l’empereur Joseph II meurt, Mozart voit sa popularité en chute et les commandes en baisse. Il entame une période de crise financière.

Il compose finalement en 1791, La flûte enchantée. Cet opéra fait un succès très émouvant auprès du public.

Très malade, Mozart entame la composition de son Requiem qu’il laisse inachevé mais avec des instructions pour qu’un de ses successeurs puisse le finir après lui.

Le 5 décembre 1791, Mozart meurt à l’âge de 35 ans dans l’indifférence générale.  Il fut inhumé à Vienne dans une fosse commune. C’est son élève Süssmayer qui achèvera son Requiem.

Mozart est décédé en laissant 626 œuvres d’entre les symphonies et les opéra, il n’a pas eu de grande reconnaissance durant sa vie, mais il est resté gravé dans la mémoire humaine après plus de 200 ans maintenant !

Consultez Les citations de Mozart



  1. 29 mai 2012 @ 13:58 Christian

    C’est incroyable réellement..en 30 ans de vie, Mozart a laissé un répertoire énorme en concerto et symphonie!!

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/