Vous vous êtes assez vengée

Evaluer cet article

Vous vous êtes assez vengée

des propos aigrelets de la

princesse, qui n’étaient que

de la faiblesse, par

l’impertinence de votre

sortie.

La Chartreuse de Parme 1839

Une citation de Stendhal



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/