Votre misère

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Une dizaine d’euros
Dans la poche trouée
Rafistolée
Pour éviter qu’ils roulent
Sur le pavé
De vieilles chaussures
Pleines d’ouvertures

 


Sur le monde
Une veste élimée
Graisseuse
Qui impose ses
Relents immondes
Dans les foules traversées
Un chapeau dont les bords
Semblent avoir Eté huilés
Et des cordes nouées
En guise de ceinture
Qui vous marquent la taille
Comme un rictus
Et la pluie qui se met
A tomber
Et la course à l’abribus
Et les voitures
Tous phares allumés
Qui vous passent
Derrière et devant
Et votre misère
Que les parois de verre
N’arrivent pas même
A cacher
Jacques Herman
2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/