Voici

(Publié le 7 octobre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Voici l'ombre éblouissante

La noirceur aveuglante

Et l'élasticité du temps

Que nous voulons mesurer

 

Voici tout et son contraire

La fêlure des fous

Par où passe la lumière

 

Voici Dieu

Voici les hommes

Qui se prennent pour lui

Et les gens occupés

A se mourir d'ennui

 

Voici les machines

Bruyantes du destin

Et les étoiles qui brillent

Encore

Alors

Que la nuit vient de mourir

Il est six heures du matin

 

Voici les fiers tombeaux

Des moins que rien

Et le réverbère où Nerval s'est pendu

Et les nuages dans la tête

Des bipèdes humains

Qui n'en peuvent plus

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/