Vivante et morte séparée

(Publié le 23 août 2015) (Mis à jour le: 4 janvier 2016)
(…)
Mes mains mes pieds étaient les siens
Et mes désirs et mon poème étaient les siens
(…)
Tu n’avais rien de rien à faire avec la mort
(…)
Mon éphémère écoute je suis là je t’accompagne
(…)
Je ne dors pas je suis tombé j’ai trébuché sur ton absence
Je suis sans feu sans force près de toi
(…)
Je souffre pour toujours de ton silence ô mon amour.

 

Derniers poèmes d’amour

Paul Éluard

Vivante et morte séparée Derniers poèmes d'amour Poésie Paul Eluard

 Poésie Paul Eluard - Derniers poèmes d'amour - Vivante et morte séparée -  (…) Mes mains mes pieds étaient les siens



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/