Vincent Cassel, histoire et biographie de Cassel

(Mis à jour le: 10 juin 2016)
Vincent Cassel, histoire et biographie de Cassel
Evaluer cet article

Le véritable nom de Vincent Cassel est Crochon. Il est né le 23 novembre 1966 et exerce jusqu’à ce jour le métier d’acteur, de réalisateur et de producteur de cinéma. Véritable icône sur le petit écran français, il remporte, en 2009, le César du meilleur acteur pour son interprétation de Mesrine dans L’instinct de mort et dans L’Ennemi public n°1.

Son enfance

Les parents de Vincent sont Jean-Pierre Cassel et Sabine-Cassel-Lanfranchi. Le père est comédien et la mère est rédactrice en chef auprès de la revue Elle. Elle est chargée de la réalisation des pages culinaires du magazine. Très jeune, Vincent se passionne pour les métiers d’artiste et de comédien. Après l’Ecole des Roches et le Centre international de Valbonne, sa cour de récréation devient celle de l’Ecole du cirque d’Annie Fratellini et les cours de chants de Suzanne Sorano. Il intègre aussi des cours de comédie auprès de l’Actor’s Institute, dans la ville de New York. Il apprend l’art du théâtre à l’Atelier Blanche Salant & Paul Weaver. Il part pour Paris afin de suivre les instructions de Maurice Sarrazin au sein du Grenier Maurice Sarrazin.

Ses débuts dans le cinéma

Vincent apparaît pour la première fois sur le petit écran en jouant dans le film intitulé Les Clés du Paradis. Il s’agit d’une réalisation de Philippe de Broca produite en 1991. Quatre ans plus tard, il se met dans la peau de Vinz, un personnage du film La Haine sous la direction de Mathieu Kassovitz. Grâce à ce rôle, Vincent obtient le César du meilleur espoir masculin et le César du meilleur acteur.

Sa présence dans les films se multiplie dans le courant de l’année 1997. Effectivement, il tourne dans L’Appartement aux côtés de celle qui deviendra sa future femme, Monica Bellucci. Il joue avec perfection le rôle d’un travesti dans une réalisation franco-italienne intitulée Embrasse-moi Pasqualino ! Toujours la même année, il interprète le rôle du personnage principal dans Dobermann avec Monica Bellucci. Les deux amants partageront la scène du tournage dans d’autres films dont Irréversible en 2002 et Agents secrets en 2004. Vincent tient également un rôle clé derrière l’écran en réalisant la doublure française de la voix de Hugh Grant dans certains de ses films et de Diego dans le dessin animé L’Age de glace 4.Vincent Cassel

Sa carrière dans les grandes productions

À partir de 2000, Vincent Cassel apparaît dans les films produits par les grandes maisons de production. Il tient un rôle dans Le Pacte des loups et dans Les Rivières pourpres. C’est lors du tournage de ce dernier film qu’il fera la rencontre de Mathieu Kassovitz avec qui il nouera une grande amitié. Un an plus tard, un autre prix lui est octroyé grâce à son rôle dans le film Sur mes lèvres. Il est, ensuite entraîné dans l’aventure de la saga Ocean’s Eleven en tournant dans les deux derniers épisodes du film : dans Ocean’s Twelve en 2004 et dans Ocean’s Thirteen en 2007.

Les films qui lui permettent de renforcer sa carrière en tant qu’acteur sont tournés en 2008. Il s’agit de L’Instinct de mort et de L’Ennemi public n°1 dans lesquels il interprète le rôle d’un gangster appelé Jacques Mesrine. En 2010, il apparaît dans le long-métrage intitulé Notre jour viendra, réalisé par Romain Gravas. L’année suivante, il joue aux côtés de Natalie Portman pour interpréter le rôle d’un chorégraphe dans le film Black Swan. La même année, il se produit dans un spot en faveur de la protection de la forêt d’Amazonie contre la déforestation. En 2013, Vincent est choisi par Danny Boyle pour jouer dans son film intitulé Trance.Vincent Cassel

Découvrez les citations de Vincent Cassel

L’année 2015, plusieurs sollicitations

La carrière de Vincent Cassel se poursuit jusqu’en 2015, année pendant laquelle il enchaîne les interprétations dans cinq films. Le premier s’intitule Partisan, Enfant 44 dans lequel il partage l’affiche avec Tom Hardy. Un moment d’égarement est produit la même année où Vincent joue aux côtés de Jean-François Richet. Sa voix est utilisée dans Le Petit Prince pour incarner le renard du roman d’Antoine de Saint-Exupéry. Une collaboration italienne lui permet de jouer dans Tale of Tales de Matteo Garrone. Toujours la même année, il se fait connaître au Festival de Cannes pour ses rôles clés dans ce dernier film et dans Mon roi à partir duquel il gagne le César du meilleur acteur en 2016.

La force de Vincent, sa capacité à vivre dans la peau de son personnage

Tout au long de ses interprétations, Vincent Cassel ne cesse de changer complètement d’apparence physique. Ses interprétations les plus inédites sont celles qu’il réalise sous la direction de Mathieu Kassovitz. Dans La haine, il se montre avec un crâne et des sourcils rasés. Lorsqu’il incarne Mesrine, sa corpulence se distingue par 20 kg en plus par rapport à son poids habituel.

Sa vie privée

Outre ses parents, sa famille se compose de quelques célébrités. Son frère s’appelle Mathias Crochon, connu sous le nom d’artiste Rockin’Squat. Il fait partie d’un groupe de rap français appelé Assassin. Cécile Cassel est sa demi-sœur. Encore appelée HollySiz, elle est comédienne et chanteuse. De 1995 à 2013, Vincent partage sa vie avec l’actrice italienne Monica Bellucci. Le couple donne naissance à deux filles appelées Deva, née le 12 septembre 2004 et Léonie née 21 mai 2010.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/