Vendanges

(Publié le 15 mars 2006) (Mis à jour le: 5 janvier 2016)
Les choses qui chantent dans la tête
Alors que la mémoire est absente,
Ecoutez, c’est notre sang qui chante…
O musique lointaine et discrète !

Ecoutez ! c’est notre sang qui pleure
Alors que notre âme s’est enfuie,
D’une voix jusqu’alors inouïe
Et qui va se taire tout à l’heure.

Frère du sang de la vigne rose,
Frère du vin de la veine noire,


O vin, ô sang, c’est l’apothéose !

Chantez, pleurez ! Chassez la mémoire
Et chassez l’âme, et jusqu’aux ténèbres
Magnétisez nos pauvres vertèbres

 

Jadis et naguère

Paul Verlaine

Vendanges Jadis et naguère Poésie Paul Verlaine

 Poésie Paul Verlaine - Jadis et naguère - Vendanges -  Les choses qui chantent dans la tête Alors que la mémoire est absente,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/