Une vitre imbécile

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

UNE VITRE IMBÉCILE

Sur la vitre qui nous sépare

Dans la buée je viens d'écrire

Ton nom à l'envers

 

Aussitôt cependant je l'efface

Parce qu'il ne faut jamais

M'as-tu dit

Laisser de nous des traces

Même éphémères

La rue en contrebas

Grouille de monde

C'est la sortie du bureaux

Tu tentes désespérément

De me faire des signes

Que je ne saisis pas

La cloche de l'église vient de sonner

Mais le nombre de coups

M'a encore échappé

Le temps qui passe

N'a plus aucun goût

Mais qu'importe

Après tout

Puisqu'il ne dure jamais

Quand on le fractionne

Plus longtemps d'un soupir

Dans nos souvenirs

Ne survivront

Très probablement

Qu'une vitre imbécile

Qui a oublié ton nom

Et un peu de buée

Jacques Herman

2010

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/