Une toile immense

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Une toile immense
Tendue à huit mains
Par quatre anges dodus
Sur le vide au-dessus
Des gorges profondes

 

Un long bruissement
De leurs ailes au vent

Puis des clairons qui sonnent
L’heure de se repentir
De cesser de mentir
Enfin à soi-même

Le moment venu
De cesser enfin
De se considérer
Sous l’angle de
Ce que l’on n’est pas
Et qu’en définitive
On n’a jamais été

Jacques Herman
2012

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/