Un enfant

(Publié le 14 mars 2006) (Mis à jour le: 8 septembre 2013)

Les mots laissent parler le cœur,
Les sentiments ignorent la peur,

Aimer dans le silence
Penser à la bien aimée
Est ce la, la réjouissance ?
Comme la saison de l´été,
Les fleurs, les oiseaux sont à mille lieux,
Débordant de grâce et de ses feux.

Le ventre alourdi, tu souris,
L´amour notre meilleur abri,
L´attente dans le bonheur,
L´union vaincra nos peurs.

Fils de l´humanité, tu nais libre et aimé,
Les défis dans la vie, tu vas les affronter,
Apprendre La dignité, la bonté et la générosité,
Le courage, l’amitié, le partage on va t’enseigner.
De toutes ces valeurs la meilleure
Est celle qui laissera parler ton cœur.

Fruit de deux êtres humains
Ta vie est le symbole de demain,
Nos regards se penchent vers toi
Tu es nous, nous sommes toi

Nos mains enlacées expriment le travail bien fait.
Le travail de l’amour est passé au dessus des années.
L’automne de la vie approche à grand pas,
La vie à tes cotés, quel bonheur n’est ce pas

Accomplir progresser avec la certitude d’aimer
Travailler encore et toujours en étant aimé
Voila décidément le chemin de nos destinées
Merci au très grand, de nous l’avoir donné.

        Eric




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/