Un bleu discret

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Un bleu discret
De céruléum
Un bleu cobalt
Plus franc
Plus opaque

 

Et de l'outremer français
En lègère transparence
Un Ocre jaune épais
Où gris de Payne
Et laque de Graance
Traduisent les massifs
De nuages sombres et menaçants
De la terre de Sienne
Et de l'ombre brûlée
Du vert Véronèse
Et de chauds orangés
Voilà la terre que parcourt un ruisseau
Et porte l'empreinte
Des dieux d'ici-bas
Les dieux d'en haut
Semblent tout ignorer
Des rouges
Des jeunes
Des bleus
Ils jouent nous dit-ont
A des jeux
Pâles
Fadasses
Décolorés

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/