Un ami me considéra d’un air

Evaluer cet article

Un ami me considéra d’un air inquiet: Vous étiez, me dit-il, encore plus atteint que je n’imaginais. Atteint ? je ne sais trop. Mon délire était manifestement travaillé.

Les Mots 1964

Une citation de Jean-Paul Sartre


Un ami me considéra d un air inquiet: Vous étiez, me dit-il, encore plus atteint que je n imaginais. Atteint ? je ne sais trop. Mon délire était manifestement travaillé.  Les Mots 1964  Une  citation  de Jean-Paul Sartre CITATIONS JEAN PAUL SARTRE - Citation travail



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/