Triste comme un escargot

(Publié le 14 août 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

 

Le soir est triste comme un escargot

Que Prévert endeuilla

Et pour m’aider à me sortir de là

Coiffé d’un petit chapeau

De papier multicolore

Je me mets à fredonner

Des chansons de mon enfance

 

 

 

 

 

Mais comme elles ravivent

Ma souffrance

J’observe silencieux le monde autour de moi

Le lac et les montagnes

De Haute-Savoie

Les arbres qui toisent les toits

Des maisons claires

Joliment alignées

Et les fleurs dans les parterres

 

Je ferme alors quelques instants les yeux

Et répète à vois basse trois fois

Aussi lentement que je peux

Pourquoi

Pourquoi

Pourquoi

 

 

 Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/