Tristan Corbière, histoire et biographie de Corbière

(Mis à jour le: 11 janvier 2016)
Tristan Corbière, histoire et biographie de Corbière
Evaluer cet article

Tristan Corbière

Tristan Corbière, de son vrai nom  Édouard-Joachim Corbière est né le 18 juillet 1845 au manoir de Coat-Congar à Morlaix dans le Finistère et mort le 1er mars 1875 à Morlaix, Tristan Corbière est un poète français du 19è siècle.

Biographie de Tristan Corbière

Tristan Corbière est né d’Édouard Corbière , écrivain français et considéré comme le père du roman maritime en France, et d’Angélique Aspasie Puyo que 33 ans séparent. Il a passé une enfance paisible dans le manoir de Launay avant d’être envoyé au pensionnat de Saint-Brieuc  à l’âge de 14 ans.

Tristan Corbière

Tristan Corbière

C’est à cette époque qu’il écrit ses premiers poèmes.  Dans cette même période il a commence à souffrir du rhumatisme articulaire qu’il a obligé de quitter Saint-Brieuc l’année suivante pour rejoindre son oncle médecin établi à Nantes. Il a poursuivit ses études au lycée de Nantes, mais, deux ans plus tard, son état de santé s’est aggravé, Corbière n’a pas pu se présenter au baccalauréat. A dix-huit ans, il a commencé une vie margina ; il voyage dans le sud de la France, où il lit les œuvres de Hugo, de Baudelaire, de Musset.

Tristan Corbière

Tristan Corbière

Il a ensuite voyagé  à la station balnéaire de Roscoff en Bretagne  où il s’installe dans une maison que possèdent ses parents. Il passait ses jours à la navigation marine sur son bateau, Le Négrier (titre du plus célèbre roman de son père), à de cures et de séjours réguliers en Italie ou à jouer des mauvais tours aux habitants  du village qui le surnomment l’« Ankou », (le spectre de la mort), à cause de sa maigreur et de son allure disloquée.

Sa rencontre avec Armida Josefina Cuchiani, une petite actrice parisienne  lui a changé la vie devenant  sa muse (Source d’inspiration ).

En 1873, il a donné  son unique recueil de poèmes, Les Amours jaunes, sous le prénom de Tristan (pour « Triste en corps bière »). Le recueil n’a attiré aucune attention.

Corbière

Corbière

La maladie du  Corbière le suivra tout au long de sa vie, l’empêchant de réaliser ses rêves, notamment celui d’être marin, mais il aima la mer comme un fou.

Corbière a décédé en 1875, inconnu, seul, misérable et malheureux à l’âge de trente ans. Le poète n’a été reconnu pour son talent qu’après huit ans de sa mort, lorsque Paul Verlaine lui a consacré un chapitre de son essai Les Poètes maudits (1883).

A lire ou Jamais !

Les Amours Jaunes de Tristian Corbière



  1. 12 juin 2012 @ 09:39 Nathalie

    Corbière
    Corbière fait partie des 5 poètes maudits selon Verlaine!!
    C’était un artiste vraiment révolté, le nom de son unique recueil le dit avec amours jaunes ce qui reflète le sarcasme et la douleur…
    Corbière est l’un des précurseurs de la poésie moderne!!

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/