Tout son être respirait un bizarre

(Publié le 6 novembre 2010) (Mis à jour le: 15 août 2017)

Tout son être respirait un bizarre mélange de fougue et de nonchaloir.

Si le grain ne meurt écrit en 1926. André Gide


Tout son être respirait un bizarre mélange de fougue et de nonchaloir.  Si le grain ne meurt écrit en 1926. André Gide CITATIONS ANDRÉ GIDE - Citations André Gide



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/