Synthèse

(Publié le 25 février 2007) (Mis à jour le: 22 juin 2016)
Dans la foule aux replis profonds, l’homme et la femme,
Se voyant, ont croisé le regard qui proclame
Une mystérieuse affinité de l’âme.

La conversation habile a dessiné
Un passé de droiture où des malheurs sont nés ;
À se chérir ils se sont vus prédestinés.

Émoi de se sentir, par cet amour, renaître,
Indicibles baisers irradiant tout l’être,
Sourires dans les yeux qu’une langueur pénètre.

Ils disent leurs projets, leur travail quotidien,
Les secrets négligés aux premiers entretiens,
Et de leurs dons bientôt ils n’ignorent plus rien.

Les caresses des mains n’atteignent plus à l’âme,
Leur trésor dépensé, qu’un fol ennui proclame,
Dans les replis profonds rentrent l’homme et la femme.

 

Un poème d’Alphonse Beauregard

Synthèse Poésie Alphonse Beauregard

 Poésie Alphonse Beauregard - Synthèse -  Dans la foule aux replis profonds, l’homme et la femme, Se voyant, ont croisé le regard qui proclame



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/