solitude

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 30 novembre 1999)

Active Image

Dans les rues désertent

Nues comme un arbre en automne

Le vent balaie les feuilles

Il y a cet épais brouillard au matin

Défunt l’amour quand arrive l’aube

 


Ne voyant que la pluie

Lavant la poussière des rues

Une ombre marche

Dans les pas de l’inconnu

Sans repère

Sans lumière dans le noir

Juste la fragilité du temps qui passe

Adossé contre elle

Suspendu au dessus des étoiles

Un espoir futile

Incarnant un futur qui ne viendra jamais

Par delà un passé à jamais révolu.

 Un poème de tavirp.c

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/