Skull

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Rire de toutes ces dents
Voir le monde de ses orbites vides
Grandes ouvertes
Sur le néant

 

Ne respirer plus
Que le dépôt
De la poussière du temps

Attendre patiemment
Le jugement dernier
Sans que plus rien ne semble
Le faire désirer

Ne plus percevoir
Les chuchotements
Les ragots
Les bruits de couloirs

Ne plus jamais trembler
Quand souffle le vent

Laisser venir à soi
Les vieux qui déjà
Sans le vouloir
Ont fait le premier pas

Juste frémir de joie
En imaginant
Qu’ils seront
Très bientôt suivis
Par les petits enfants

Jacques Herman
2012

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/