Simon

Evaluer cet article

Les yeux de Simon

Faut-il ô silence

En parler toi qui

Ne vis

Que d'indifférence

Se fixent au centre

Du grand plafond blanc

 

 

Alors lentement

Très lentement

Simon du regard

Décroche des nuages

Un à un puis les pose

Devant lui

Comme des pétales de roses

Précautionneusement

 

Sans l'ombre d'un cérémonial

L'un après l'autre nous nous levons

Nous nous éclipsons

Lucide plus

Que de raison

Simon reste seul à la table du fond

 

 

© Jacques Herman – 2007



Simon

Evaluer cet article

Les yeux de Simon

Faut-il ô silence

En parler toi qui

Ne vis

Que d'indifférence

Se fixent au centre

Du grand plafond blanc

 

 

Alors lentement

Très lentement

Simon du regard

Décroche des nuages

Un à un puis les pose

Devant lui

Comme des pétales de roses

Précautionneusement

 

Sans l'ombre d'un cérémonial

L'un après l'autre nous nous levons

Nous nous éclipsons

Lucide plus

Que de raison

Simon reste seul à la table du fond

 

 

© Jacques Herman – 2007



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/