Sigmund Freud, Histoire et Biographie de Freud

(Mis à jour le: 9 août 2017)
Sigmund Freud, Histoire et Biographie de Freud
Evaluer cet article

Sigmund Freud

Sigmund Freud de son nom complet Sigismund Schlomo Freud est né le 6 mai 1856 à Freiberg, Moravie,à l’Empire d’Autriche, actuellement Pribor de la république Tchèque et est décédé le 23 septembre 1939 à Londres.

C’est un médecin et neurologue du début du 20ème siècle qui est reconnu grâce à la nouvelle discipline médicale qu’il a présenté au monde, la psychanalyse.

Freud est l’un des premiers à avoir développé une démarche qui rapproche tous ce qui arrive à un être humain avec son inconscience.

Sigmund Freud

Sigmund Freud

Jeunesse de Sigmund Freud

Sigmund Freud est né dans une famille juive, son père était un commerçant de laine. Il est l’aîné de 10 enfants.

Pour des conditions financières ainsi que la montée antisémites, la famille part s’installer à Vienne où Freud passa sa jeunesse. Il était un élève très brillant et curieux, il était surtout intéressé par la médecine, le droit mais aussi la philosophie.

Agé de 17 ans, il obtient son baccalauréat et décide de faire des études de médecine, il entame dès 1876 des études du système nerveux et il réussi à avoir son diplôme en 1881.

4 ans après, Freud a eu la chance de partir à Paris dans le cadre d’un stage avec une bourse à la Salpêtrière. Il fut encadré par le neurologue le plus célèbre en Europe à l’époque le docteur Charcot, neurologue le plus reconnu de l’époque.

Grâce à cette expérience, le jeune médecin réussit à approfondir ses connaissances sur l’hystérie, ainsi que sur les traitements à base d’hypnose.

Après un stage d’une année, il retourne à Vienne où il ouvre un cabinet de consultation.

Il pratique la médecine nerveuse habituelle, jamais convaincu il décide d’essayer la méthode de l’hypnose.

Sigmund Freud

Sigmund Freud

Pour ceci, il se consacre avec Joseph Breuer sur le cas d’Anna O. Les résultats étaient satisfaisants et concluants. Il les publie en 1895 dans les Etudes sur l’hystérie.

En fait grâce à cette expérience, Freud découvre qu’il y a des liens entre la maladie et les souvenirs d’enfance. Sous hypnose, il fait revivre à sa patiente ses souvenirs oubliés au fond de l’inconscience, au fur et à mesure que les souvenirs reviennent en surface, les symptômes de la maladie se réduisent

Freud appelle cette approche la catharsis, c’est-à-dire la purification.

Sigmund Freud et la psychanalyse

A partir de là, Freud commence à mettre au point, une nouvelle approche pour la médecine neurologique qu’est la psychanalyse. Il entame par la suite, une nouvelle méthode en laissant tomber l’hypnose pour la libre association, c’est-à-dire, les malades s’expriment volontairement sans aucune censure en se laissant guider par ce qui leur vient à l’esprit.

En 1869, Sigmund Freud fut énormément marqué par la mort de son père, il décide alors de se faire auto-analyse. Il commence à interpréter ses rêves en se basant sur ses souvenirs d’enfances.

C’est de cette épreuve qu’il commence à faire des recherches sur la sexualité infantile et le concept de transfert.

En effet, le concept de transfert signifie le refoulement des sentiments en bas âge sur son entourage. Il publie également sa théorie sur le complexe d’Œdipe et les phases de la sexualité chez l’enfant.

Il commence notamment à cette époque à étudier les rêves et il met en œuvre les Trois théories sur la sexualité.

Freud

Freud

Ces théories qui ont été publié dans une communauté conservatrice marqué par les mœurs et les traditions, n’ont pas eu l’accueil mérité. Freud a même était objet de violente critique mais ces théories ont aboutit finalement à créer une véritable école.

En 1910, Freud met un système bien défini sur la pratique de l’analyse tout en fixant des règles strictes afin de permettre une meilleure pratique de cette analyse pour les futurs analystes.

En 1920, de nouveaux démarches et concepts voient le jour notamment la pulsion de mort et pulsion de vie. Il donne aussi une nouvelle définition de l’esprit en le divisant en 3 catégories, le Moi, le Ça et le Surmoi.

Sigmund Freud a commencé également à sentir le poids de la religion sur les gens et critique les institutions religieuses dans L’avenir d’une illusion.

En 1930 fut la première reconnaissance officielle des travaux de Freud. Il a obtenue en Allemagne le prestigieux prix Goethe.

Sigmund Freud a été atteint d’un cancer de la mâchoire depuis 1923. L’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933 en Allemagne et la montée du nazisme en Europe qui ne saura accepter qu’un juif ait réalisé des théories aussi importantes, il passe des années très difficiles.

Il a vu ses livres brulés en 1934, il décide alors de s’exiler à Londres où il mourra le 23 septembre 1939.



  1. 16 mai 2012 @ 17:57 jajaja

    Freud me fait revenir en arrière avec mes souvenirs et mon prof de philosophie
    il était sympa et j’étais la meilleure dans la classe 😀

    Répondre

  2. 29 mai 2012 @ 13:51 Matt

    Freud
    Il a révolutionné le psychanalyse avec ses théories sur l’esprit et les souvenirs d’enfance!!

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/