Si toutes les femmes étaient

Evaluer cet article

Si toutes les femmes étaient soumises à leur mari comme au Seigneur, et se dévouaient à leur famille, nous n’entendrions parler ni de divorce, ni de séparation de corps.

Un extrait de Mariage et Divorce, Paul Antonini

Une citation famille


Si toutes les femmes étaient soumises à leur mari comme au Seigneur, et se dévouaient à leur famille, nous n entendrions parler ni de divorce, ni de séparation de corps.  Un extrait de Mariage et Divorce, Paul Antonini   Une citation famille CITATION PAUL ANTONINI



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/