Si j’ai désir de me contredire, je me

(Publié le 31 octobre 2010) (Mis à jour le: 9 août 2017)

Si j’ai désir de me contredire, je me contredirai sans scrupule: je ne chercherai pas la cohérence. Mais n’affecterai pas l’incohérence non plus. Il y a par-delà la logique, une sorte de psychologique cachée qui m’importe, ici, davantage.

Ainsi soit-il écrit en 1952. André Gide




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/