Serge Gainsbourg, histoire et biographie de Gainsbourg

(Mis à jour le: 29 août 2017)
Evaluer cet article

Serge Gainsbourg, de son nom de baptême Lucien Ginsburg est un homme aux multiples facettes. Il est doté de plusieurs talents aussi bien dans la littérature, dans le cinéma que dans le domaine de la musique. L’homme naît le 02 avril 1928 à Paris et décède le 2 mars 1991 dans la même ville. Sa carrière est lancée grâce notamment à ses talents d’auteur-compositeur-interprète.

L’art dans le sang

Serge Gainsbourg descend d’une famille dont l’art est le gagne-pain. Effectivement, sa famille est juive et composée de plusieurs musiciens et peintres. Passionné lui-même par ces deux arts, il veut suivre la trace de ses proches, notamment celle de son père. Il est, cependant, handicapé par un sentiment de rejet venant de la société dû à son physique pas très avantageux.

Quelques liens

Son enfance se passe essentiellement à Paris, avec son père Joseph Ginsburg, sa mère Brucha Goda Besman, sa sœur qui est sa fausse jumelle, Liliane et une autre sœur, Jacqueline. À cause de sa confession juive, son père éprouve des difficultés à trouver du travail en tant que musicien. Ils doivent également fuir la guerre. Lucien est séparé de ses parents et de ses sœurs et toute la famille perd sa nationalité française.

Serge Gainsbourg

Après la libération, la famille est de nouveau réunie pour s’installer à Paris. Lucien ne poursuit pas ses études et n’obtient pas le bac. Il veut, par contre entrer aux Beaux-Arts, mais à nouveau, ne termine pas son parcours. Il réalise son service militaire en 1948 dans le 93e régiment d’infanterie de Courbevoie. Il y découvre sa passion pour la guitare.

Ses débuts dans la musique

Serge Gainsbourg est doué dans plusieurs types d’art dont la chanson, la musique, ou encore le dessin. Sa passion première reste la peinture. En 1952, un an après avoir épousé Elisabeth Levitsky, il s’installe à la Schola Cantorum de Paris. Son séjour lui permet de plonger de plus en plus dans le monde de la musique en délaissant celui de la peinture. Effectivement, il joue bientôt du piano-bar dans plusieurs casinos.Serge Gainsbourg

Serge est engagé plus tard comme pianiste d’ambiance au cabaret de Francis Claude. Il y joue aux côtés de Michèle Arnaud. De cette collaboration naît la première revue musicale de l’artiste, en 1958. Cette œuvre met fin à sa carrière de peintre pour basculer officiellement vers celle de musicien. Ce changement brusque de carrière, sa notoriété ainsi faite, s’accompagne de l’échec de son mariage avec Elisabeth de laquelle il divorce en 1957. La suite de sa carrière se compose de plusieurs œuvres musicales. Elles se caractérisent par des sujets souvent à double sens érotique. A l’époque, l’homme connaît une vie amoureuse bien remplie. Il se remarie une deuxième fois, puis mène une vie remplie de femmes et d’alcool. Il décède le 2 mars 1991 à la suite d’une maladie.

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/