sans titre (-)

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 30 novembre 1999)

Je dédie ce texte à cette personne qui à traversé ma vie un instant.

Si elle lit ce texte je pense qu’elle se reconnaitra, 

je sais que je ne la reverrai plus.

Je la remercie pour tout, je veux simplement lui dire que l’aime.

Je regarde l’horizon qui se perd au loin

le paradis n’est pas si lointain

suis-je devenu si insignifiant pour elle ?

allongé, je regarde les étoiles mourir dans le noir

suis-je devenu un perdant dans la vie ?

je ne suis plus assez grand pour avoir de l’espoir

sans elle

c’est un sentiment de frustration

comme un désir, une passion

voir arriver la fin

un liquide couler dans mes veines comme un venin

c’est tout ce que je souhaite maintenant

encore un peu de temps pour voir le soleil se lever

avant de m’en aller

juste fermer les yeux et faire un long voyage

sans fin

et si en moi le temps n’a plus d’importance

qu’il y ait dans mon coeur toutes ces errances

seul la solitude sera mon deuil

 

Un poème de tavirp.c

 



  1. 22 juillet 2011 @ 08:15 charlotte

    magnifique !!!!! j’ai bcp aimé

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/