Roucoulades

(Publié le 16 septembre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Des jeunes gens s'embrassent

Sous les voussures

Du portail nord

 

Il pleut des cordes

Et alors

Qu'importe qu'il vente

Ou qu'il pleuve

Pourvu que durent

Les roucoulades

 

Il tombe à mes pieds

De la fiente de pigeons

Qui se mêle à la pluie

Sur le pavé mouillé

 

La corniche à ma gauche

Commence à déborder

L'eau tombe en cascade

Et gicle sur mes pieds

 

Sous un parapluie rose

Une femme traverse

La place de l'église

A grands pas sous l'averse

 

Elle me dit quelque chose

Sans doute en rapport

Avec le mauvais temps

Mais je ne la comprends pas

 

Bêtement

Comme souvent en pareil cas

Je lui réponds

Oui

Oui

Absolument

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/