Respire respire

(Publié le 28 décembre 2006) (Mis à jour le: 28 décembre 2006)


L’euro à l’odeur du Dollar
Le Dollard à la couleur du sang
Le sang à l’odeur d’la vitesse
Partout le temps c’est de l’argent
Dis emmènes moi voir de l’océan
Du ciel d’azur d’l’eau cristalline
D’avant les cheminés d’usine



Dis emmènes moi voir de l’océan
Leurs mômes ont dans les yeux du fric
Dans la poche des chewing gum acides
Desz questions à teneur rythmique
Des dents qui mordent du vide
Dis emmène moi voir de la forêt
Traine moi au dehors de ta voiture
Dans l’sens inverse des saveurs sûres
Dis emmène moi voir de la forêt
Le travail à la couleur de la peur
La peur à l’odeur de mon pays
Mon pays ne pense pas à demain
On ira tous au paradis
Dis emmène moi voir mon grand père
Avant qu’ils ne succombe au cancer
Dis emmène moi voir à l’envers
Goûter Sentir et respirer
Je suis dans un hélicoptère
Qui fait du bruit et du goudron
Je maîtrise pas ma position
Y a plus moyen de toucher terre
La politique ne décide pas
A la place de l’économie
C’est la guerre dans tous les pays
L’argent projette ses éclats
L’argent projette ses éclats
J’peux pas brutaliser le futur
En assassinant le progrès
L’air dont il va falloir s’passer
C’était l’air d’une chanson pure
Dis emmène moi voir d’ la nature
Pendant qu’il en reste un p’tit peu
L’Dollar à le même goût qu’les vieux
Qu’on plus le goût de l’aventure
Les couleurs d’un monde formaté
Par pouvoir cynisme et violence
L’argent à la couleur de la science
Et l’ son d’un monde contaminé
L’euro à l’odeur du Dollar
Le Dollard à la couleur du sang
Le sang à l’odeur d’la vitesse
Et partout le temps c’est de l’argent
 
Pilote le hot 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/