Rachida Dati, histoire et biographie de Dati

(Mis à jour le: 30 août 2016)
Evaluer cet article

Rachida Dati, est une personnalité politique française d’origine maghrébine. Elle appartient au parti républicain et a occupé un poste clé lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Devenue ministre de la Justice pendant le mandat de ce dernier, elle dirige la mairie du 7e arrondissement de Paris à partir de 2008 et est actuellement députée au sein du Parlement européen.

Famille et jeunesse

Ses parents sont M’Barek Dati d’origine marocaine et Fatima-Zohra qui est algérienne. Le couple emménage en France en 1963. Il aura onze enfants dont Rachida. Rachida Dati voit le jour le 27 novembre 1965 dans la commune française de Saint-Rémy, en Saône-et-Loire. La famille s’installe à Chalon-sur-Saône où la jeune fille passera une grande partie de son enfance. Elle entame la petite école au collège privé catholique de Saint-Sacrement. Elle intègre ensuite le lycée public Mathias et réussit son baccalauréat D en 1983. Son bac en poche et pas encore de diplôme universitaire en vue, elle multiplie les petits-métiers en étant vendeuse, standardiste et caresse le désir de devenir médecin en commençant par être aide-soignante.

Elle passe deux années en première année de médecine, mais finit par capituler pour se convertir en sciences économiques. Elle intègre l’université de Dijon en octobre 1985 et obtient, au bout de trois ans, son DEUG. De 1988 à 1989, elle va à l’université Panthéon-Assas de Paris et parvient à achever sa licence en 1990, puis sa maîtrise en sciences économiques l’année suivante.

En 1992, Rachida peut poursuivre ses études au sein de l’Institut supérieur des affaires grâce à l’appui financier de l’entreprise Matra ou Mécanique Aviation TRAction. Elle en ressort en 1993 sans le diplôme de maîtrise en administration des affaires. Trois ans plus tard, elle complète son palmarès estudiantin avec une maîtrise en droit public. Ce diplôme lui permet d’intégrer l’ENM de 1997 à 1999 en tant qu’auditrice de justice. Son stage professionnel se passe au tribunal de grande instance de Bobigny à l’issue duquel elle se tiendra au 116ème rang parmi une promotion de 154 élèves.

rachida-dati

Les citations de Rachida Dati

Son parcours professionnel

La carrière professionnelle de Rachida Dati commence en 1987 lorsqu’elle est embauchée comme stagiaire au sein de la société Elf Aquitaine. Trois ans plus tard, elle assure l’audit de différentes entreprises, notamment de Matra Communication et de la société BERD de Jacques Attali. Elle multipliera les collaborations avec ce dernier en faisant partie du conseil d’administration de son groupe PlaNet Finance.

Elle intègre le milieu juridique en 1995 en devenant conseillère technique au sein de la direction juridique du ministère de l’Education nationale. Elle parvient à devenir magistrate le 20 juillet 1999 au niveau du tribunal de grande instance de Péronne. Elle est promue au poste de substitut du procureur de Paris le 1er septembre 2003. Elle est reléguée au titre d’avocate en 2010 en bénéficiant d’une carrière en disponibilité dans le milieu de la magistrature.

Son parcours dans la politique

La carrière politique de Rachida Dati commence en décembre 2002 lorsque Nicolas Sarkozy la choisit en tant que conseillère dans son projet de loi sur la délinquance. Deux ans plus tard, elle enchaîne les postes à responsabilités auprès de ce même homme politique en tant que conseiller technique et ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Elle devient membre de l’Union pour un mouvement populaire ou UMP en 2005, puis porte-parole du candidat présidentiel du parti, Nicolas Sarkozy. Lorsque ce dernier arrive à la tête du gouvernement français en 2007, Rachida obtient le poste de ministre de la Justice, garde des Sceaux auprès du gouvernement Fillon I.

Rachida continue son ascension dans le milieu politique français en faisant la conquête du Parlement européen à partir du 21 janvier 2009. En effet, elle fait partie des cinq représentants de l’UMP lors des élections européennes du 7 juin de la même année. Elle est élue au sein de la circonscription Île-de-France. Elle obtient son second mandat en tant que députée européenne d’Île-de-France en 2014.

Ses principales actions

Tout au long de sa carrière politique, Rachida Dati entreprend plusieurs réformes importantes au sein de ses domaines d’actions. Elle est notamment à l’origine de la loi de lutte contre la récidive du 11 août 2007. Il s’agit d’un projet en vue de l’application des peines minimales pour les sujets en récidive. Elle met aussi en place un texte de loi qui permet aux détenus de pouvoir garder les droits fondamentaux même en étant incarcérés. Elle apporte également des changements dans le code pénal des mineurs en attribuant à ces derniers des textes spécifiques.

rachida-dati

Sa vie personnelle

Rachida Dati se marie avec un homme dont le nom reste inconnu au mois de novembre de l’année1992. Ce mariage ne durera qu’un mois lorsque la jeune femme demande son annulation en décembre de la même année. Toutefois, sa demande n’est accordée qu’en 1995. Elle donne naissance à sa fille, Zohra le 2 janvier 2009. Le père de l’enfant est présumé être Dominique Desseigne, selon les dires de la mère. Toutefois, l’homme ne reconnaît pas sa paternité et refuse tout test y afférent. Grâce à des preuves photographiques, à des témoignages et à des messages téléphoniques, Rachida parvient à obtenir gain de cause en prouvant la paternité de Dominique Desseigne. La justice lui attribue une pension alimentaire de 2500 euros à partir de décembre 2013.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/