Quel bien !

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Il vit le ciel
Qui était gris
Puis il dit
« Quel bien! »

 

Il vit le val
Verdoyant inondé
Les maisons effondrées
Les granges pillées
Puis il dit
« Quel bien! »

Il vit les mères éventrées
Les enfants affamés
La torture
Généralisée
Puis il dit
« Quel bien! »

Il vit la mer engloutir
Vaisseaux et marins
Puis il dit
« Quel bien! »

Il vit s’entretuer
Les hommes à mains nues
Et violer des femmes
Et l’homme prendre plaisir
A marcher dans les décombres
Eclairant les cadavres
Se riant de leurs ombres
Puis il dit
« Quel bien! »

Il vit que tout était beau
Et juste
Et agréable
Jusqu’aux viandes de veau
Grillées à sa gloire
Dont la suave odeur
Titillait ses narines
Frémissant de bonheur
Et de reconnaissance

« Quel bien! »
« Quel bien! »
« Quel bien! »

Pour l’image de lui
Qui s’agite ici-bas
Dans le vacarme ou le silence
Tout ne semble pas
Toujours aller de soi
Et le limon parfois
Supplie les bras tendus
L’arrivée de l’heure
Ultime
Espérée
Attendue

Jacques Herman
2012

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/