Quand il s’ouvrit les veines

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Quand il s'ouvrit les veines
Sur le trottoir
Au milieu du jour
C'est de l'encre qui coula


Dans la rue
Chacun ferma
Ses portes
Ses fenêtres
Ses volets
Puis se terra
Comme pour éviter
D'assister à la scène

L'agonie parut
Interminable

L'encre autour de lui sécha
Elle était rouge
Comme du sang

Jacques Herman
mai 2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/