Puis, tout d’un coup, cette brume

Evaluer cet article

Puis, tout d’un coup, cette brume se déchira et laissa voir de grosnuages bas, déchiquetés, déloquetés, véritables haillons de vapeur.

Le Pays des fourrures 1871-1872. Jules Verne


Puis, tout d un coup, cette brume se déchira et laissa voir de grosnuages bas, déchiquetés, déloquetés, véritables haillons de vapeur.  Le Pays des fourrures 1871-1872. Jules Verne CITATIONS JULES VERNE - Citation nuages



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/