Prosper Mérimée, histoire et biographie de Mérimée

(Mis à jour le: 4 janvier 2016)
Evaluer cet article

Prosper Mérimée est un écrivain, historien et archéologue d’origine française né à Paris le 28 septembre 1803 et décédé le 23 septembre 1870 à Cannes. Son enfance se déroule dans les milieux aisés, lui-même issu d’une famille bourgeoise.

Découvrez les Textes Prosper Mérimée ainsi que ses œuvres .

Ses premières études se focalisent surtout sur le droit mais son intérêt pour la littérature l’emmène en 1825 à publier des textes notamment des nouvelles qui lui permettront d’être élu, en 1844, à l’Académie française. Mais avant tout cela, Prosper Mérimée fut aussi, en 1834, inspecteur général des Monuments historiques. En 1853, ses familiarités avec l’impératrice Eugénie lui valent la place de sénateur.

Prosper Mérimée
Outre le droit, Mérimée étudia également la philosophie ainsi que beaucoup de langues étrangères notamment l’arabe, le russe, le grec et l’anglais. Il fait partie des premières personnes qualifiées pour la traduction du russe en français. Mérimée remporte aussi le premier prix international de piano à Rome ainsi que le troisième prix de chant de chœur à Paris. A la fin de ses études politiques, il se convertit à la littérature mais reste, cependant, très actif dans beaucoup d’autres domaines notamment l’archéologie. Durant son mandat au poste d’inspecteur général des Monuments historiques, Prosper Mérimée eut l’opportunité d’accomplir des voyages dans les nombreuses contrées de la France mais aussi en Corse.
Prosper Mérimée aime beaucoup le mysticisme et l’histoire. Bon nombre de ces nouvelles sont inspirées de faits étranges et de mystères. Des romans comme Chronique du règne de Charles IX, ainsi que des textes tels que Mateo Falcone, L’Enlèvement de la redoute, Le Vase étrusque ou encore Carmen font sa renommée dans toute la France. Il est aussi l’auteur de plusieurs pièces de théâtre notamment Les Espagnols du Danemark, Le Théâtre de Clara Gazul et Le Carrosse du Saint-Sacrement qui inspira Jean Renoir pour son métrage Le Carrosse d’Or. Mérimée est, par ailleurs, l’auteur de plusieurs essais et études historiques tels que Des Monuments en France ou encore Ivan Tourgueniev ainsi que des traductions comme La Dame de Pique de Pouchkine, Le Coup de Pistolet de Pouchkine et Le Chien de Tourgueniev.
Prosper Mérimée s’éteint le 23 septembre 1870 durant une cure d’asthme à Cannes. Il fut enterré au cimetière du Grand Jas de Cannes.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/