Prix littéraires 2016 : qui sont les lauréats ?

(Mis à jour le: 17 janvier 2017)
Evaluer cet article

Pour cette année 2016, quelques grands noms sont définitivement entrés dans l’histoire de la littérature française en se démarquant par des œuvres aujourd’hui récompensées. Qui sont-ils et quelles sont ces œuvres qui ont séduits les jurys ?

Le Prix Goncourt pour Leïla Slimani

Leïla Slimani succède à Mathias Enard (lauréat 2015) pour le prestigieux Prix Goncourt. Après les présélections, c’est finalement le roman intitulé Chanson douce de cette jeune Marocaine de 36 ans qui a remporté cette récompense, considérée comme étant la plus prestigieuse en France.

Le roman a été édité par Gallimard et raconte l’histoire de deux enfants tués par leur nounou. Lu comme un thriller, de nombreuses personnes ont déjà été séduites.

Leïla Slimani, lauréate du Prix Goncourt 2016

La jeune auteure est née en 1981. Elle a publié son premier roman, Dans le jardin de l’ogre, en 2014. Elle est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et a travaillé comme journaliste à Jeune Afrique.

Cette première consécration pour son talent fait aussi le bonheur de son éditeur, dont le dernier prix Goncourt remonte en 2011.

Le Prix Renaudot pour Yasmina Reza

Le jeudi 3 novembre, les jurys de Renaudot se sont finalement décidés pour Yasmina Reza en tant que lauréate 2016 du Prix Renaudot. Son roman intitulé Babylone a effectivement remporté six voix. Le livre a été publié chez Flammarion et a déjà été traduit en plusieurs langues.

Pour la dramaturge, aujourd’hui âgée de 57 ans, il s’agit de sa première récompense littéraire française.

Yasmina Reza, lauréate du Prix Renaudot 2016

Babylone est un mélange d’humour et de désespoir. Il raconte une soirée entre voisins durant laquelle une femme âgée vient en aide à son voisin qui vient de tuer sa femme pour une histoire de chat.

Du côté des essais, c’est Aude Lancelin qui a remporté le prix.

Le Prix Médicis pour Ivan Jablonka

Après avoir reçu cinq voix au 7ème tour, Ivan Jablonka remporte le Prix Médicis 2016 pour son récit-enquête baptisé Laetitia ou la fin des hommes. Le livre est paru au Seuil et l’auteur succède ainsi à Nathalie Azoulai, lauréate de 2015.

L’écrivain est âgé de 43 ans et est professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-XIII-Nord. Il est également chercheur en sciences sociales.

C’est d’ailleurs tel un fait social qu’il raconte dans son livre l’histoire de la jeune Laetitia, qui fut sauvagement assassinée en 2011. La jeune fille avait tout juste 18 ans quand elle a disparu dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011. Son corps a été retrouvé plusieurs semaines plus tard, poignardé et étranglé. L’auteur est parti à la rencontre des proches de la victime ainsi que les enquêteurs pour rédiger son ouvrage. Il a également assisté au procès du meurtrier en 2015.

Ivan Jablonka, lauréat du Prix Médicis 2016

La jeune héroïne de son livre a été maltraitée depuis son enfance avant de connaître cette fin tragique. Une fin que l’écrivain rattaché à la société en général, une réalité où les femmes sont frappées, violées, harcelées et tuées.

Le Prix Médicis n’est pas la seule récompense pour cet ouvrage puisqu’il a aussi été salué par le Prix Transfuge du meilleur essai 2016 et le Prix littéraire du Monde 2016.

Le Prix Médicis essai a été attribué à Jacques Henric pour Boxe tandis que le Prix Médicis étranger revient à Steve Sem-Sandberg pour Les élus.

Le Prix Femina pour Marcus Malte

Christophe Boltanski (lauréat 2015) laisse la place à Marcus Malte pour le Prix Femina 2016. Son roman intitulé Le garçon, édité chez Zulma a effectivement retenu l’attention des jurys. Il a obtenu sept voix contre trois pour Nathacha Appanah.

Marcus Malte est né en 1967 et outre ce livre, on lui doit aussi d’autres romans et recueils de nouvelles dont Garden of Love. Cette œuvre a été récompensée par une dizaine de prix littéraires.

Marcus Malte, lauréat 2016 du Prix Femina

Son livre raconte l’histoire d’un jeune garçon sauvage qui quitte son hameau natal pour aller à la rencontre de la civilisation, hélas, pas toujours rose. Il y découvre ravissements, mais aussi des ravages comme la guerre.

Le Femina essai a été attribué à Ghislaine Dunant pour sa biographie Charlotte Delbo, la vie retrouvée éditée chez Grasset tandis que le Femina étranger a été décerné à Rabih Alameddine, l’écrivain libano-américain, pour son livre Les vies de papiers, publié aux éditions Les Escales.

Le Grand Prix du roman de l’Académie Française pour Adélaïde de Clermont-Tonnerre

L’Académie Française a trouvé en Adélaïde de Clermont-Tonnerre, la parfaite lauréate pour son Grand Prix du roman pour cette année 2016. Intitulé Le Dernier des nôtres, paru chez Grasset, cet ouvrage a remporté, dès le premier tour du scrutin, 11 voix contre cinq pour Benoît Duteurtre.

Les jurys qui ont apprécié son travail qualifient ce roman de « élégant, efficace et sans chichis ». Ils aiment également le côté un peu romantique du bouquin que l’auteure a su utiliser à la bonne dose.

Adélaïde de Clermont-Tonnerre, lauréate 2016 du Grand Prix de l'Académie Française

Adélaïde de Clermont-Tonnerre est née en 1976. Elle est l’actuelle directrice du magazine Point de vue. Son premier roman, Fourrure, date de 2010 et elle a déjà reçu quelques bons critiques à l’époque.

En ce qui concerne Le Dernier des nôtres, il raconte l’histoire d’un couple amoureux fou qui débarque dans une ville en plein effervescence.

Le Prix Nobel de littérature pour Bob Dylan

Bob Dylan a quant à lui, à la surprise générale, le Prix Nobel de littérature 2016. Selon les jurys, c’est parce qu’il a créé de nouveaux modes d’expression poétique que cette récompense lui a été attribuée. Le chanteur, également musicien, peintre, compositeur et poète est aujourd’hui âgé de 75 ans. Il a été une figure phare de la chanson dans les années 1960. Son vrai nom est Robert Allen Zimmerman. Depuis 23 ans, aucun auteur américain n’a obtenu ce prix.

Bob Dylan, lauréat du Prix Nobel de Littérature 2016

Le Prix du roman Fnac pour Gaël Faye

Pour Gaël Faye, le musicien franco-rwandais, l’obtention du Prix du roman Fnac est une petite victoire puisque c’est tout de même son tout premier roman qui a ainsi été sacré. Le livre, intitulé Petit pays est inspiré de son enfance qu’il a passé en Afrique.

Gaël Faye est né en 1982 au Burundi. Son père est français tandis que sa mère est Rwandaise. Il quitte sa ville natale à l’âge de 14 ans et grandit en région parisienne où il suivit de brillantes études de finance et de commerce. Il a travaillé en tant qu’analyste financier à la City de Londres avant de déménager à Kigali. Il a abandonné le monde de la finance pour se consacrer au slam et au rap.

Gaël Faye, lauréat 2016 du Prix du roman Fnac

Petit pays raconte l’histoire de l’Afrique, ravagée par la guerre. Le roman est paru chez Grasset et a obtenu de très bonnes critiques.

Dans le livre, l’histoire date de 1992 et met en scène un petit garçon nommé Gabriel. Il a 10 ans et vit au Burundi avec son père français et sa mère Rwandaise. Dans son quartier d’expatriés, il est entouré d’une bande d’amis avec qui il s’amuse énormément. La vie y est paisible jusqu’à ce que la dure réalité s’impose à lui quand la guerre civile éclate. De simple enfant, il est devenu métis, Tutsi et français …

Le Prix du Livre Inter pour Tristan Garcia

Intitulé 7, ce roman de Tristan Garcia a remporté le 42ème Prix du Livre Inter. L’ouvrage a été édité par Gallimard. Selon Agnès Desarthe, présidente du jury, le choix n’a été décidé qu’après la sixième heure de délibération.

Normalien, philosophe et écrivain, Tristan Garcia a 35 ans et est enseignant à l’Université de Lyon. Dès son premier roman, La meilleure part des hommes, paru en 2008, il a reçu des critiques positifs.

Tristan Garcia, lauréat 2016 du Prix du livre Inter

Pour l’ouvrage baptisé 7, on retrouve dans le livre sept romans miniatures de style mélancolique. L’auteur y parle de musique, de drogue aux effets de jouvence, d’extraterrestres, de religion, d’immortalité, de politique et du plus beau visage du monde. Les sept récits, malgré leur caractère indépendant, sont en fait étroitement liés lorsqu’on avance dans sa lecture. L’écrivain dévoile son talent à travers ce livre où il joue sur tous les tableaux allant de l’histoire d’amour au thriller sans oublier l’anticipation.

Le Prix Interallié 2016 pour … ?

Le nom de l’heureux gagnant de ce prix ne sera connu que le 8 novembre prochain à l’issue de la troisième sélection. 12 romans ont été sélectionnés pour y postuler. Affaire à suivre …




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/