Premiers émois

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Il s’est assis à côté d’elle
Dans le sable chaud

Leurs genoux se touchaient à peine

Malgré le soleil
Ils avaient un peu froid

La mer elle-même
Paraissait aujourd’hui
Plus agitée qu’hier

C’était l’heure
Délicieuse et fragile
De leurs premiers émois

Ils n’avaient que seize ans
Et cherchaient des mots simples

Qu’ils ne trouvaient pas
Ils se souriaient
Un peu bêtement

Elle lui montrait du doigt


Une femme âgée
Dont le chapeau

Allait s’envoler

Des goélands s’étaient posés

A l’instant même
Sur le brise-lames du côté du phare

Il lui prit la taille maladroitement
Et chacun d’un doigt
Se mit à les compter

Chaque seconde
Etait bonne à prendre
Pour se susurrer

Des mots doux
Murmurer
Des mots tendres
Et laisser faire le temps

Jacques Herman
2013




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/