Pour le prix d’un frisson

Evaluer cet article

Assieds-toi donc
A mes côtés
Au bord de l’eau
Que le ciel bleuit
En ta présence
Mais qui sans toi
Se recouvre de gris

 


Dénombre les sapins
Les frênes
Les bouleaux
Les mélèzes
Les chênes
Et compte les oiseaux
Qui volent à notre aplomb

A nos pieds dans l’étang
Des bancs de poissons
Nagent dans l’indifférence
Tandis que nous nageons
Chaque jour en silence
Pour le prix d’un frisson

Jacques Herman
2013



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/