Pour effleurer

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Pour effleurer des doigts

L’inaccessible étoile

Il tend les bras au ciel

Comme s’il parlait aux dieux

Mais l’ombre est impalpable

Et l’espoir est brumeux


Ses mots imprononçables

Lui étranglent le coeur

Et le lient à la glèbe

Qui de nous lui dira

De brûler par amour

Les scories de son moi

Et payer de sa vie

Le prix d’un seul cheveu

Jacques Herman
2013




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/