POEME

(Publié le 25 mai 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Je n’étais qu’une enfant, quand j’ai quitté le froid
D’un pays qui a vu mes plus jeunes années,
De ce temps révolu ne me rappelle pas,
Et pourtant, je le sais, mon cœur y est resté.

J’ai appris à parler, j’ai appris à chanter,
Si j’ai connu l’amour, j’ai pris aussi des coups,
Et puis j’ai vu la mer, des cieux ensoleillés,
Et pourtant j’avais peur que mon cœur s’y échoue.

Et le vent s’invita dans mon nid de rubans,
S’engouffrant, dans ma vie, de furieuse manière,
Si la nuit m’a cachée de ses doits envoûtants,
J’ai appris, à mon cœur, les mots d’une prière.

Je n’étais qu’une enfant, quand j’ai quitté le froid
D’un pays qui a vu mes plus jeunes années,
De ce temps révolu ne me rappelle pas,
Et pourtant, je vous dis, mon cœur y est resté.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/