Plus je désire, et la fortune adverse

(Publié le 14 mars 2007) (Mis à jour le: 6 janvier 2016)
Plus je désire, et la fortune adverse
Moins me permet que puisse celui voir,
A qui elle eut par mainte controverse
Fait maint ennui, si ne fut son savoir,

Qui des Cieux a ce tant heureux pouvoir
De parvenir toujours à son entente :
Dont avec lui ce soulas puisse avoir,
Que lui content, je demeure contente

Rymes
Pernette de Guillet

Plus je désire et la fortune adverse Rymes Poésie Pernette du Guillet

 Poésie Pernette du Guillet - Rymes - Plus je désire et la fortune adverse -  Plus je désire, et la fortune adverse Moins me permet que puisse celui voir,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/