Pleine d’espoir

(Publié le 28 novembre 2010) (Mis à jour le: 24 février 2016)
Pleine d’espoir
La beauté de la nature ne se manifeste
Que lorsque l’aube se décide à se montrer
Et quand le ciel rougit en voyant le Soleil arriver
Mon coeur, pour aimer, d’un seul geste,
Transforme l’enfer en un somptueux paradis,
Il y place la Joie, le Bonheur et la Belle Vie,
Et enferme le Mal, ses traîtres et ses partisans,


Puis, heureux, il sourit, gambade, profitant,
Des uniques instants qui lui font ressentir
Que son existence a un sens, une valeur.
Quelques fois, il décide à visiter, moi, son humble Sire,
Qui toujours, n’a pu retrouver son âme soeur.
Mais il ne perdra jamais espoir ou la confiance en soi
De supprimer le Mal qui règne depuis toujours ici et là.
Jamais, devant lui, j’essaierais de me prosterner,
Je continuerais d’écrire mes belles pensées
Que vous avez planté et arrosé dans mon esprit.
Jamais… Jamais je ne perdrais l’espoir de retrouver la belle Vie…

Pleine d’espoir Poésie Roobil Zahlinal Poésies contemporaines

 Poésies contemporaines - Poésie Roobil Zahlinal - Pleine d’espoir -  Pleine d'espoir La beauté de la nature ne se manifeste


  1. 16 décembre 2010 @ 21:49 odin

    cette poesie est tres belle

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/